Mercredi  30 mai a eu lieu le débat organisé par le MENE portant sur la question de l’usage et consommation par rapport au débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE).

65 personnes étaient présentes à ce débat dont :

Deux tables rondes ont été organisées à propos de la consommation et de l’usage de l’énergie, puis des scénarios alternatifs énergétiques envisageables.

Le contenu du débat

Les membres du MENE ont exprimé leur positionnement selon les axes suivants :

  •         La problématique des métaux rares du point de vue de FEDEREC : Les perspectives de développement de la production des énergies renouvelables proposées dans le cadre de la révision de la Programme Pluriannuelle de l’Energie (PPE) doivent être étudiées à la lumière à la fois du bilan carbone complet et des conséquences au-delà des frontières nationales.
  •         Le potentiel de l’énergie fatale : L’Institut national de l’économie circulaire se positionne pour une optimisation de l’usage de l’énergie. Au-delà de la mobilisation de nouveaux moyens de productions renouvelables, les énergies de récupération, principalement la chaleur fatale, constituent un enjeu de taille.
  •         Le scénario WATT du point de vue de Finergreen et Cabinet Huglo-Lepage : Il s’agit du scénario le plus cohérent au regard de la réalité de la consommation d’énergie nationale, de la capacité réelle d’EDF à assurer la sûreté nucléaire,  du bénéfice à tirer de la baisse des coûts de renouvelables et enfin du développement des nouvelles filières économiques tant dans l’efficacité énergétique que dans les énergies renouvelables.
  •         L’autoconsommation du point de vue de LCEET: c’est une piste encore trop peu encouragée et investie. Le gouvernement doit aller encore plus loin en donnant un véritable cadre juridique aux producteurs et consommateurs d’énergie en circuit court. Cette approche de consommation énergétique territoriale s’inscrit dans une logique durable de circuit court, production et consommation étant relocalisées.
  •          Les enjeux du numérique, consommation et usage du point de vue d’Alliance Green IT : L’AGIT pointe l’absence aux débats des enjeux de la réduction de nos consommations. C’est d’autant plus vrai dans le numérique et dans l’usage que nous en faisons.
  •          L’efficacité énergétique du point de vue d’Économie d’Énergie : le débat sur la PPE pose une réflexion concernant l’avenir énergétique de la France et force est de constater que l’efficacité énergétique doit être considéré comme l’un des axes d’action majeur et absolument fondamental.
  •          L’agriculture alternative : selon Claude Gruffat, Président de Biocoop, il est aujourd’hui plus que jamais extrêmement important de soutenir les agricultures alternatives qui permettent une consommation d’énergie bien moindre comparée à celle  qui est impliquée dans l’agriculture intensive. A l’aide d’une campagne de sensibilisation suffisamment ambitieuse, d’une labellisation suffisamment exigeante (résultat d’ACV), le gouvernement doit responsabiliser et de guider le consommateur dans ses choix de consommation pour que lui aussi, en tant que citoyen responsable, baisse sa consommation en protéines animales et soutienne l’agriculture biologique pour le bien de l’Humanité.

La suite des évènements

Le MENE a officiellement remis son compte-rendu du débat à la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) ce mois-ci .

Le débat public s’achève le 30 juin et la CNDP disposera de 2 mois pour rendre son rapport à l’Etat, maître d’ouvrage de ce document. Le compte rendu complet de la commission sera publié le 30 août 2018. Le texte définitif sera adopté avant la date du 31 décembre 2018.


Le Mouvement des Entrepreneurs de la Nouvelle Économie (MENE) porte la conviction que l’économie du Nouveau Monde doit concilier intérêt général et création de valeur économique et financière.

Il rassemble, par les fédérations qu’il regroupe, près de 10 000 entreprises françaises, de tous secteurs et de toutes tailles, soucieuses de faire émerger une économie libérée des énergies fossiles et fissiles, connectée, territorialisée, humaine et respectueuse de l’environnement.

Le MENE a pour objectif de réunir tous les entrepreneurs convaincus de l’intérêt de la Nouvelle Économie et de sa force de proposition. Il participe aux grands débats nationaux pour initier un vrai changement. C’est pour cette raison que le MENE participe au débat public portant sur la PPE.