À l’image de Nicolas Stern qui estima à 5.500 milliards d’euros le coût de l’inaction face au réchauffement climatique, la Commission mondiale sur l’économie et le climat éclaire sur de nouveaux enjeux financiers.

Retrouvez l’avis d’expert proposé par Corinne Lepage, Avocate à la Cour et Co-présidente du MENE, à propos de ce rapport ici