Le MENE à la rencontre de l’Elysée

Vendredi 20 octobre le MENE avait l’honneur d’être reçu à l’Elysée par :

  • Mme Audrey BOUROLLEAU, Conseillère Agriculture, Pêche, Forêt et Développement Rural
  • M. Emmanuel MIQUEL, Conseiller Entreprise, Attractivité, Export
  • M. Antoine PELLION, Conseiller Environnement, Energie et Transport

Voici les thèmes que nous avons abordés

  1. Les externalités des entreprises
  2. Les certificats d’économie
  3. L’autoconsommation collective
  4. Les états généraux de l’alimentation

Chaque jour nous nous engageons pour faire émerger la nouvelle économie et ses valeurs, une économie :

  • Libérée des énergies fossiles et fissiles
  • Qui place l’humain au centre de son activité
  • Respectueuse de l’environnement
  • Territorialisée
  • Connectée

Alors rejoignez-nous et ensemble faisons avancer le mouvement !

 

 

Assemblée Générale 2017

Jeudi 19 octobre se tenait l’assemblée générale annuelle du MENE à l’amphithéâtre FEDEREC où nous avons débattus sur « La fiscalité de la nouvelle économie et l’extension des CE aux différents secteurs économiques est -elle souhaitable et possible ? »

En présence et avec les interventions de :

 

  • Corinne LEPAGE, Avocate de l’environnement, ancienne Ministre de l’Environnement et Eurodéputée
  • Christian de PERTHUIS, Economiste et Président du conseil scientifique de la Chaire Economie du Climat (CEC)
  • Myriam MAESTRONI, Présidente-Directrice générale d’Economie d’énergie et de la Fondation e5T
  • Claude GRUFFAT, Président de Biocoop – Coopérative spécialisée dans la distribution de produits biologiques
  • Jean-Philippe CARPENTIER, Président de FEDEREC – La Fédération des Entreprises du Recyclage
  • Romuald RIBAULT, Directeur Marketing d’Ecologic et Secrétaire général de l’AGIT – l’Alliance Green IT
  • Romain RUTH, Président de Cosmébio – Association professionnelle de la cosmétique naturelle, écologique et biologique
  • Arnaud LOBEZ, Président et fondateur de Biom Work

Pour rappel le programme était le suivant :

  1. Introduction par Corinne Lepage
  2. Intervention de l’économiste Christian De Perthuis sur la nouvelle économie, sa fiscalité et sa philosophie et l’intérêt des CE
  3. Exemple concret des CE sur l’énergie avec l’intervention de Myriam Maestroni sur les CEE et l’impact des CEE sur l’emplois et la création de marché
  4. Idées d’application à d’autres secteurs par les membres du MENE :
    • Alimentation et agriculture, intervention de Claude Gruffat sur l’extension des CE sur les pesticides et les engrais chimiques : le CEPP (produit phytosanitaire)
    • Recyclage et économie circulaire, avec l’intervention de Jean–Philippe Carpentier sur le CO2 et les ressources naturelles : le CERM (matière premières)
    • Numérique, avec l’intervention de Romuald Ribault sur l’applications du CERM au domaine des technologies de l’information
    • Cosmétique, avec l’intervention de Romain Ruth sur les certifications biologiques, les normes iso et la transparence vis-à-vis du consommateur
  5. Proposition sur la loi de transition énergétique et proposition d’amendement sur la loi POPE avec proposition des « certificats verts »
  6. Débat avec l’assemblée sur la fiscalité de la nouvelle économie et l’extension des CE aux autres secteurs économiques
  7. Présentation de l’indice MENE par Arnaud Lobez

En fin de séance la « Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité » – DDHu – a été présentée par Corinne Lepage, Présidente de l’association des amis de la DDHu, et la déclaration a été ouverte en avant première aux entreprises présentes qui étaient invités à la signer.

Nous remercions tous les intervenants et les personnes présentes, qui partagent et véhiculent chaque jours nos valeurs et la nouvelle économie !

Un grand merci à FEDEREC de nous avoir accueillis dans leurs locaux et à Nathalie Croisé d’avoir animé la soirée.

En espérant tous vous revoir l’année prochaine !!!

 

 

Le MENE vient à votre rencontre le 22, 23 et 24 octobre au salon Natexpo.

Le 22, 23 et 24 octobre a lieu le salon Natexpo, le plus grand salon international des produits biologiques en France. Le MENE sera présent pour venir à la rencontre des professionnels du secteur et les soutenir dans leurs démarches d’une économie durable et responsable.

Natexpo c’est 800 exposants dont 150 exposants internationaux répartis dans 6 secteurs-clés représentatifs de la diversité du marché bio :

  1. Alimentation et vins bio
  2. Produits cosmétiques et d’hygiène
  3. Produits diététiques et minceur, compléments alimentaires
  4. Produits et services pour la maison et la personne
  5. Ingrédients et matières premières : Mise en relation entre transformateurs et fournisseurs
  6. Aménagements et services pour les points de vente

 

Des villages et des espaces thématiques :

  • Le Village Innovations Cosmétiques avec le label Cosmebio
  • Le Village des Vins bio
  • La Pépinière Bio
  • La Galerie des Nouveautés : découvrez la vivacité du marché avec les nouvelles gammes de produits
  • L’Animation Compléments Alimentaires pour illustrer les substances actives des plantes
  • Les Trophées Natexpo : identifiez les meilleures innovations de l’année
  • Le Forum des Ingrédients Bio : des experts, des producteurs et des transformateurs détailleront les principaux enjeux de l’amont de la filière bio

 

Paris Nord Villepinte, Hall 7, du dimanche 22 octobre au mardi 24 octobre 2017, de 9h30 à 18h30, fermeture à 17h00 le mardi 24 octobre.

! Save the Date ! Le MENE fait son Assemblée Générale Annuelle le 19/10/2017

L’Assemblée Générale ordinaire du MENE aura lieu le jeudi 19 octobre de 18h à 20h à l’Amphithéâtre FEDEREC situé au 100 Boulevard Pereire – 75017 Paris.

L’AG sera suivie d’un cocktail apéritif bio avec les personnes présentes.

Nous débattrons sur la fiscalité de la nouvelle économie et sur l’extension des certificats d’économie (CE) à différents secteurs économiques.

L’assemblée se déroulera en présence et avec les interventions de :

  • Corinne LEPAGE, Avocate de l’environnement, ancienne Ministre de l’Environnement et Eurodéputée
  • Christian de PERTHUIS, Economiste et Président du conseil scientifique de la Chaire Economie du Climat (CEC)
  • Myriam MAESTRONI, Présidente-Directrice générale d’Economie d’énergie et de la Fondation e5T
  • Claude GRUFFAT, Président de Biocoop – Coopérative spécialisée dans la distribution de produits biologiques
  • Jean-Philippe CARPENTIER, Président de FEDEREC – La Fédération des Entreprises du Recyclage
  • Romuald RIBAULT, Directeur Marketing d’Ecologic et Secrétaire général de l’AGIT – l’Alliance Green IT
  • Romain RUTH, Président de Cosmébio – Association professionnelle de la cosmétique naturelle, écologique et biologique
  • Arnaud LOBEZ, Président et fondateur de Biom Work

Un débat sur « La fiscalité de la nouvelle économie et l’extension des CEE aux différents secteurs économiques est -elle souhaitable et possible ? »

18h

1. Introduction par Corinne Lepage

2. Intervention de l’économiste Christian De Perthuis sur la nouvelle économie, sa fiscalité et sa philosophie et l’intérêt des CE

3. Exemple concret des CE sur l’énergie avec l’intervention de Myriam Maestroni sur les CEE et l’impact des CEE sur l’emplois et la création de marché

4. Idées d’application à d’autres secteurs par les membres du MENE :

– Alimentation et agriculture, intervention de Claude Gruffat sur l’extension des CE sur les pesticides et les engrais chimiques : le CEPP (produit phytosanitaire)

– Recyclage et économie circulaire, avec l’intervention de Jean–Philippe Carpentier sur le CO2 et les ressources naturelles : le CERM (matière premières)

– Numérique, avec l’intervention de Romuald Ribault sur l’applications du CERM au domaine des technologies de l’information

– Cosmétique, avec l’intervention de Romain Ruth sur les certifications biologiques, les normes iso et la transparence vis-à-vis du consommateur

5. Proposition sur la loi de transition énergétique et proposition d’amendement sur la loi POPE avec proposition des « certificats verts »

6. Débat avec l’assemblée sur la fiscalité de la nouvelle économie et l’extension des CE aux autres secteurs économiques

7. Présentation de l’indice MENE par Arnaud Lobez

8. Présentation de la « Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité »

9. Conclusion et intervention des représentant de l’Etat (sous réserve)

20h

Cocktail apéritif bio

Nous avons hâte et plaisir de vous rencontrer, alors venez nombreux !

Pour vous inscrire –> ici

Le MENE sera au Digital RH Meeting 2017 le 18/10

Le MENE sera présent au Digital RH Meeting 2017, le principal congrès sur la convergence entre le digital et les RH en France.

Cet événement regroupant 40 experts et 350 invités des RH, aura lieu le 18 octobre prochain de 8h30 à 18h30 Port de Javel Haut, 75015 Paris.

Nous y aborderons des problématiques autour de la digitalisation et de la convergence entre les RH et le Digital.

L’événement comprendra :

  • 15 conférences et 5 tables rondes.
  • 6 keynotes internationales de 08h30 à 18h30
  • Les 30 meilleurs prestataires RH – SIRH et E-RH sélectionnés pour leur qualité produit et service client.
  • 30 experts mondiaux du DIGITAL RH sur scène
  • 250 rencontres d’affaires et speed meeting entre les 30 prestataires et les 350 DRH

http://www.digital-rh-meeting.fr/

Le MENE présent à la Conférence France Audacieuse le 28/09

Madame Lepage est invitée par Madame Alexia Germont, Présidente Fondatrice de France Audacieuse et ancienne avocate le jeudi 28 septembre 2017 à 19h30 à l’Hôtel de l’Industrie – Salon des Trois Consuls – 4, place Saint Germain des Prés – 75006 Paris.

Il s’agit d’une conférence sur le thème « Industrie et Développement Durable ».

Cette soirée de réflexion se déclinera autour de 4 thématiques :

  • De l’écologie politique à l’écologie inclusive et transversale
  • Les grands enjeux du développement durable
  • Mise en perspective du poids de l’industrie dans l’économie
  • 3 exemples d’industries impactées par le développement durable : industrie manufacturière, industrie énergétique, industrie financière

Pistes de réflexion :

  • Les passerelles entre la transition numérique et le développement durable
  • Pour une Europe leader de la transition énergétique
  • Pour une finance utile
  • Exemple d’initiatives portées par Madame Lepage telles que le Mouvement des Entrepreneurs de la Nouvelle Economie et la Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité

La participation à cet événement est gratuite et ouverte à tous, mais le nombre de places étant limité, l’inscription préalable est obligatoire http://www.franceaudacieuse.com/rencontres-france-audacieuse/

Venez nous rencontrer lors de 2 événements !

Le MENE sera présent sur 2 salons professionnels en cette fin d’année.

L’occasion pour nous de vous présenter notre associations, nos projets et nos travaux et l’occasion pour vous de venir nous rencontrer, nous découvrir, poser vos questions et peut être même rejoindre le mouvement !

Nous venons à votre rencontre lors du premier forum HUMANEUM qui aura lieu le 19 & 20 octobre à Beaune et qui portera sur l’entrepreneuriat et la nouvelle économie autour du thème : QUELLES VALEURS POUR L’ENTREPRENEUR ? – “La vision humaniste de l’économie ».

Vous n’êtes pas là au mois d’octobre ? Pas d’inquiétude !

Nous serons aussi présent au salon World Efficiency du 12 au 14 décembre à Paris Porte de Versailles. Il s’agit du premier salon international sur l’Efficience énergétique et les Energies Renouvelables.

Alors n’hésitez plus à venir nous rencontrer, c’est avec plaisir que nous vous présenterons notre association et notre travail afin de faire émerger le monde de demain. Un monde soucieux de créer une économie connectée et territorialisée, qui place l’humain au coeur de l’activité et respectueuse de l’environnement.

 

PETITION : faisons de la France le champion européen de la bio !

Faire de la France le 1er pays bio d’Europe pour accompagner la transformation de notre modèle productif et de consommation

 

De juillet à octobre 2017 se tiendront les Etats généraux de l’alimentation, pilotés par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Ces Etats généraux détermineront la feuille de route d’un plan d’investissement de 5 milliards d’euros sur cinq ans.

La filière bio doit être la priorité de ce plan d’investissement. Grâce à cette agriculture saine et respectueuse de l’environnement, la France peut créer 100 000 emplois non délocalisables d’ici 2022.

La consommation de produits bio connaît une croissance accélérée depuis 5 ans (+21% en 2016) et il est urgent de soutenir le développement de cette production qui répond aux attentes de consomma.teurstrices toujours plus nombreux. Cela suppose de soutenir les agricul.teurs.trices dans la phase de conversion de leurs exploitations et d’investir dans les filières de collecte, de transformation et de distribution des productions biologiques.

Il s’agit là d’un choix politique qui permettra de créer des emplois et de la valeur ajoutée sur tous les territoires, dans le respect de l’environnement et de la santé. Si ce choix n’est pas fait, ce sont les importations bio qui répondront à la demande des consommateurs et des consommatrices !

 

Le MENE et ses membres demandent donc à M. le Ministre de l’Agriculture Stéphane Travert de se donner un objectif ambitieux en faisant de la France le 1er pays bio d’Europe d’ici 2022.

 

Pour y parvenir il faut commencer par prendre au plus vite trois mesures décisives :

  • Favoriser l’alimentation bio dans la restauration collective
  • Créer une politique d’incitation à l’installation de paysans en agriculture biologique.
  • Accompagner le développement des filières biologiques

Pour voir le détail des mesures, cliquez ici.

 

SIGNER LA PETITION

Indice MENE by BIOM : Le MENE mesure la nouvelle économie !

 

Ne vous êtes vous jamais demandé.e ce que votre entreprise apporte réellement à son territoire et à l’environnement ? 

 

A partir de 35 référentiels publics de développement durable, BIOM Work, membre du MENE, a créé un outil qui calcule l’apport d’une entreprise à son territoire en termes d’emplois, de services publics, et de préservation de l’environnement. Le résultat est donné en pourcentage du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Le MENE propose dès aujourd’hui d’offrir à toute organisation économique partageant son souci de l’éthique et du bien commun, la possibilité d’évaluer, puis de révéler dans quelle mesure sa production, ses produits et son activité commerciale constituent en effet un service social ou environnemental rendu. Afin, cependant, de mesurer les retombées réelles de son engagement pour mieux les valoriser aux yeux du grand public, l’entreprise devra de toute évidence pouvoir recourir à un indicateur économique fiable et spécifiquement conçu pour favoriser le développement d’un modèle efficace et rentable ayant vocation à replacer l’humain et la sauvegarde la planète au cœur de la préoccupation économique.

C’est précisément ce que l’indicateur BIOM rend désormais possible. Calculé à partir de plusieurs référentiels publics du développement durable – comme, pour exemple, la loi sur la transition énergétique, la loi relative à la biodiversité, le code du travail, le plan santé au travail, le plan local pour l’insertion et l’emploi ou le plan pour l’innovation – ainsi que, bien entendu, sur un bilan comptable, il permet d’établir un pourcentage d’utilité publique, exprimé pour une meilleure compréhension, en pourcentage de chiffre d’affaires.

Voici un exemple concret avec l’entreprise Les Tissages de Charlieu :

exemple biom

En savoir plus 

PAROLES D’ENTREPRENEUR : Arnaud LOBEZ – BIOM WORK

Témoignage vidéo d’Arnaud Lobez, entrepreneur engagé pour la nouvelle économie et président fondateur de la société BIOM WORK.

BIOM WORK est une agence de notation qui permet aux entreprises, grâce à l’indice BIOM d’évaluer en euros le service social et environnemental qu’elles rendent à la société.

 

[ RÉSUMÉ ]

 

  • Pourquoi avez-vous adhéré au MENE ?

J’ai rejoint le MENE parce que c’est une association qui prenait vraiment les enjeux du développement durable à travers une notion économique. C’était pas le développement durable, le label au service de l’économie, mais vraiment faire de l’économie, un outil au service du développement durable.

Le MENE c’est un vecteur force pour aller toucher les politiques, et il n’y a pas beaucoup d’associations comme ça en France. avec un langage économique, qui savent à la fois rapprocher chefs d’entreprises et politiques. »

  • Que proposez-vous aux entreprises qui rejoignent le MENE ?

Il a été décidé de mettre cette grille d’analyse à disposition des adhérents du MENE, il y en a deux : une grille de niveau 1 pour ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans le développement durable, et puis une grille avec plus de critères pour ceux qui ont déjà des démarches dans ce sens-là.  Les entreprises répondent aux questions et en même temps, il y a un petit calcul à faire à la fin où elles sont capables de mesurer en euros, donc c’est le pourcentage de leur chiffre d’affaires, qu’elles redistribuent aux territoires pour le développement durable du territoire.

  • Que souhaiteriez-vous dire aux entreprises qui vous écoutent ?

Le MENE, c’est aussi un formidable couloir vers des messages très forts, dont ont besoin aujourd’hui les politiques pour repositionner notre économie dans une économie internationale. Et plus on est nombreux à mettre en avant ce service-là, plus on donne des billes au MENE, pour aller prouver à nos politiques que c’est possible de mettre en place une économie au service du développement durable.

———————————–

Merci à Arnaud Lobez et Nathalie Croisé pour cette interview.