Où en sont les entreprises françaises au niveau du Green IT ?

Saviez-vous que 2 entreprises sur 10 ont intégré le Green IT dans leur stratégie d’entreprise ? Que seulement 47% d’entre elles gèrent la fin de vie de leurs équipements informatiques ?

Ce sont les conclusions du premier baromètre indépendant sur le green IT et les entreprises en France, fait par l’Alliance Green IT, membre du MENE, en 2015. A travers 8 thématiques et 29 indicateurs Green IT, l’AGIT dresse un état des lieux du Green IT dans les entreprises françaises.

Les stratégies Green IT initiées dans les entreprises françaises s’articulent autour de 8 grandes thématiques : les infrastructures informatiques, les datacenters, l’impression, la fin de vie, les achats, la gouvernance, les postes de travail et les applications. Voici quelques conclusions du baromètre 2015 :

  • 2 entreprises sur 3 se sont investies dans la gestion responsable de leur infrastructures informatiques, de leur système d’impression ou de la fin de vie de leur équipements. Les infrastructures informatiques sont soumises à des contraintes d’exploitation croissantes qui justifient une prise de conscience dans le cadre des renouvellements de matériels. L’impression constitue de longue date un point de vigilance pour les entreprises tant du fait des coûts importants associés mais aussi par son caractère naturellement peu vertueux (consommation de papier et de toner). Enfin, la gestion des déchets, du fait d’une réglementation européenne dynamique, a permis la mise en place de filières incitatives comportant des actions de tri et de recyclage au sein des entreprises.
  • La consommation énergétique des salles informatiques dans les datacenters est une problématique importante pour une grande partie des responsables informatiques. Cependant, bien que l’efficience énergétique constitue un axe d’amélioration significatif, encore trop peu d’exploitants de datacenters disposent des outils de mesure adéquats.
  • Côté achats, les entreprises privilégient l’intégration de critères d’écoconditionnalité dans leurs appels d’offres (31%). Le recours à des prestataires du secteur de l’insertion et entreprises adaptées reste plus marginal (11%).
  • Le Green IT n’a pas encore conquis la gouvernance d’entreprise. Moins d’un quart des entreprises ont intégré le Green IT au sein de leur stratégie.
  • La durée de vie moyenne des terminaux a augmenté de 170% au cours de la dernière décennie.
  • On observe un moindre intérêt des entreprises pour les applications éco-conçues. Seules 1 sur 10 d’entre elles sont investies dans une démarche d’écoconception logicielle.

En soutien avec l’ADEME, le ministère de l’Écologie de l’Énergie et de la Mer et le ministère de l’Économie et des Finances, l’AGIT (membre du MENE) et les éco-organismes de la filière de recyclage des Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE) organisent l’édition 2017 de l’enquête pour évaluer les gisements d’équipements informatiques et bureautiques présents dans les entreprises et plus généralement sur la maturité des entreprises en France en matière d’usage de services numériques écoresponsables.

La baromètre 2017, soutenu par l’ADEME est d’ailleurs en cours, alors si vous souhaitez y  participer en tant qu’entreprise, le questionnaire est par ici et dure environ 15 minutes :

[button link= »http://barometre.alliancegreenit.org/ » color= »blue »]Participer au baromètre sur le Green IT[/button]