IL ÉTAIT UNE FOIS …

Tout a commencé en 2015, lorsque qu’un groupe de travail dirigé par Corinne Lepage a été missionné par Ségolène Royal, alors Ministre de l’Environnement, du développement durable et de l’Energie, pour définir l‘Economie du Nouveau Monde, en identifier les obstacles et imaginer les solutions pour la faire émerger.

La création du MENE constituait une des recommandations dudit  rapport remis en juin 2015 à Mme Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, du développement durable et de l’Energie.

Le Mouvement rassemble depuis de nombreuses entreprises et fédérations professionnelles de secteurs et de tailles très divers, qui ont pour point commun, la conscience que l’activité économique a des conséquences et des externalités, positives et négatives sur l’Humain, la société et l’environnement.

Le MENE a été créé pour faire changer les règles du jeu et constituer un levier de plaidoyer et d’intervention auprès des pouvoirs publics. Le MENE est ainsi chargé de défendre et de représenter les intérêts de ses membres, soucieux de faire émerger une économie en cohérence avec notre environnement, de manière totalement indépendante de tout groupement et parti politique.

LE CONSTAT

Partout en France, des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs s’engagent pour la nouvelle économie.

Cette force économique, par exemple de l’entrepreneuriat social, du marché des énergies renouvelables, de la bio et de l’économie circulaire, a su s’adapter aux changements écologiques et sociétaux, et saisir des opportunités pour concilier intérêt général et création de valeur économique et financière.

Ces entreprises sont les exemples qu’une économie respectueuse de l’humain et de l’environnement est possible et existe déjà. Elles doivent être représentées au niveau politique dans leur diversité.

NOTRE VOLONTÉ

PESER SUR LES POLITIQUES
et changer les règles du jeu pour favoriser l'essor de la nouvelle économie, lever les freins et inciter les entreprises à s'engager. Le cadre juridique dans lequel évoluent les entreprises doit s'adapter aux urgences sociale, écologique et sociétale. Il doit inciter les entreprises à s'engager pour l'intérêt général et à protéger l'environnement.

LES PRIORITÉS

RASSEMBLER
Pour avoir du poids auprès des pouvoirs publics et lever les freins réglementaires qui empêchent à la nouvelle économie de se développer, le MENE doit rassembler tous les acteurs de la nouvelle économie, entreprises et fédérations professionnelles.
REPRESENTER
Le MENE doit représenter et porter la voix des acteurs de la nouvelle économie au niveau politique pour défendre leurs intérêts, et également auprès du grand public pour sensibiliser les consommateurs.
PROPOSER
Pour faire changer les règles du jeu au niveau politique et faire évoluer le cadre juridique dans lequel les entreprises évoluent, le MENE est force de propositions concrètes pour inciter les entreprises et les consommateurs à s'engager dans la nouvelle économie.