PAROLES D’ENTREPRENEUR : Jean-Philippe Carpentier – FEDEREC

Témoignage vidéo de Jean-Philippe Carpentier, président de FEDEREC, la fédération du recyclage. FEDEREC, membre fondateur du MENE, c’est 1300 entreprises, 29 000 salariés, et 9 milliards de chiffre d’affaires en France.

 

[ RÉSUMÉ ]

 

  • Pourquoi avez-vous adhéré au MENE ?

On l’a rejoint dès le départ puisqu’on est membre fondateur du MENE. Ce qui nous semblait intéressant dans cette démarche c’est qu’elle était novatrice au sens où elle est multisectorielle, elle n’est pas orientée vers tel ou tel secteur.

  • Quels sont les grands défis de votre secteur ?

Un des axes qui avait été développé par le rapport de Corinne Lepage à Ségolène Royal c’était « réintégrer les externalités ». Chez FEDEREC, dans le métier du recyclage, on a notamment le problème du prix des matières premières. Notre objectif est d’intégrer un prix du carbone et les économies d’énergies réalisées grâce à l’utilisation des matières premières issues du recyclage.

  • Qu’apporte l’économie circulaire ?

Depuis 2 ans on mène une étude sur les bénéfices environnementaux du recyclage. Ce bilan, qui est sorti fin mai, démontre matière par matière, qu’on émet moins de carbone en utilisant des matières issues du recyclage.

  • Quel choix politique faut-il faire pour valoriser l’économie circulaire ?

Le choix il est très simple, c’est d’avoir un vrai prix du carbone aujourd’hui en France et en Europe. Certains pays européens ont franchi le pas, notamment les pays nordiques, la Suède pour ne pas la nommer, qui a un prix du carbone à 100 euros la tonne. Nous, nous plafonnons encore à 13 – 14 euros la tonne de carbone.

  • Que souhaiteriez-vous dire aux entreprises qui vous écoutent ?

Rejoignez-nous si vous êtes PME, si vous êtes entrepreneur dans l’âme, si vous avez la fibre française et envie de développer des emplois en France, le MENE est vraiment un melting pot d’entreprises, de startups, de PME plus établies, qui innovent chaque jour, et ce brassage d’idées et de culture, ne serait-ce que ça est un enrichissement.

———————————–

Merci à Jean-Philippe Carpentier et Nathalie Croisé pour cette interview.

 

 

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*